Notre offre porteurs de projet

Accueil » Notre offre porteurs de projet

Notre concept : Travaillez librement comme si vous étiez votre propre patron, les soucis en moins

Comment exercer votre métier ?

Vous planifierez vos jours et vos heures de travail, à votre convenance.
Vous contacterez la clientèle.
Vous choisirez les travaux, suivant vos compétences professionnelles.
Vous réaliserez les devis avec vos tarifs et après acceptation des clients, vous effectuerez les travaux.
Vous enverrez votre dossier d’activité en fin de mois, (devis, factures, règlements des clients, frais et achats), au
centre comptable de isesam travaux BTP.

Comment ça fonctionne ?

Vous recevrez un bulletin de salaire.
Nous effectuerons un virement de vos revenus sur votre compte.
Nous effectuerons un 2ème virement de vos frais professionnels et frais kilométriques sur votre compte.
Vous pourrez percevoir un complément de salaire, basé sur votre marge bénéficiaire.
Vos revenus ne seront pas limités.
Vous bénéficierez des avantages du statut de salarié (paniers, retraite…..)
Pas de soucis administratifs pour vous : comptabilité, règlement de la TVA, cotisations aux caisses… c’est de notre responsabilité.

Un exemple de revenu

Calcul de votre marge bénéficiaire

Nota : une entreprise paie les charges obligatoires, sur la marge bénéficiaire qu’elle réalise, pour cela elle doit déduire des recettes clients HT, toutes les dépenses et les frais qu’elle a occasionné.
Pour vous faire bénéficier des revenus réalisés sur les clients, vos gains seront calculés sur la marge bénéficiaire des chantiers qui auront été facturés et réglés dans le mois.Il faut déduire du montant HT des chantiers réalisés dans le mois :
1) Vos paniers qui sont récupérables et donc ajoutés dans votre bulletin de salaire.
2) Vos frais et fournitures HT qui sont récupérables TTC par virement sur votre compte.
3) Vos indemnités kilométriques qui sont également récupérables par virement sur votre compte.
Le montant ainsi obtenu, est la marge bénéficiaire de vos chantiers.

Un artisan doit payer ses assurances professionnelles obligatoires, (décennale et RC), son comptable, etc….
Ensuite, sur sa marge bénéficiaire, il paie 48% de RSI + 8% de CSG et RDS sur ses revenus.
L’artisan ne bénéficie pas de paniers, ni du tarif des indemnités kilométriques.
Il lui reste généralement au maximum 45%

Vous êtes interessé ?